F.A.Q. – Questions fréquentes

Généralités

  • COCITER (le Comptoir Citoyen des Energies) est une société coopérative wallonne fondée par plusieurs coopératives citoyennes wallonnes productrices d’électricité renouvelable (principalement éolienne actuellement) afin de proposer la fourniture d’électricité verte et citoyenne et ainsi boucler la boucle du circuit court de l’électricité.

    Nos points forts :
    • Energie 100% verte et 100% citoyenne.
    • Nombre limité de types de contrats.
    • Abonnement annuel stable.
    • Prix compétitifs, sans but spéculatif.
    • Service sur mesure et contact personnel. Si vous le souhaitez, COCITER vous aide à remplir le contrat.
    • Une aide à l’analyse de votre consommation, afin de réduire votre facture.

    Des questions ? N’hésitez pas à nous contacter

  • COCITER a été créé pour 

    • Permettre aux citoyens de se fournir en électricité 100 % renouvelable auprès d’une structure gérée par des citoyens et pour des citoyens, l’électricité fournie étant produite par des coopératives citoyennes agréées.
    • Permettre aux coopératives citoyennes de production d’énergie renouvelable (REScoop Wallonie) de disposer d’un outil de fourniture de l’électricité verte qu’elles produisent et d’en avoir le contrôle.

    COCITER – fournisseur citoyen

    Avec COCITER, les citoyens pourront être à la fois producteurs et consommateurs de leur électricité. En conséquence :

    • Le prix de la fourniture sera transparent et honnête, et il sera expliqué lors des assemblées générales des coopératives associées, puisque les intérêts du producteur et du consommateur se confondent.
    • Les  citoyens coopérateurs, sensibilisés et bien informés, seront incités à une consommation plus rationnelle de leur énergie.

    COCITER centre son développement sur la fourniture en basse tension des clients privés, mais les  clients professionnels comme les professions libérales, les indépendants ou les très petites entreprises  sont également les bienvenus.

    Notre constat

    Le modèle de production et de consommation d’énergie en Europe conduit à quatre impasses :

    1. Impasse environnementale : dérèglement climatique, pollutions , appauvrissement des écosystèmes.

    2. Impasse économique et géopolitique : épuisement des ressources non renouvelables et dépendance énergétique, à l’origine de conflits armés.

    3. Impasse sociale : augmentation des prix et accès à l’énergie sans cesse plus difficile pour un grand nombre de personnes ; dans les pays du Sud également.

    4. Impasse politique : désengagement de l’Etat, opacité des politiques de l’énergie.

    Notre vision

    Le système énergétique de demain reposera :

    • sur une consommation réduite grâce à l’application des principes de sobriété et d’efficacité
    • sur une meilleure coordination de l’offre et de la demande, grâce aux réseaux intelligents.

    Pour mieux maîtriser leur consommation,  les clients COCITER pourront notamment encoder et analyser leurs données de consommation dans My Cociter, un espace privatif et sécurisé.

    Quant à la production de demain, elle sera basée sur les énergies renouvelables et la décentralisation.

    Notre avenir énergétique reposera également sur une participation active des citoyens aux décisions, dans une logique de partage et de solidarité, ainsi que dans le souci d’un véritable service au public et de ramener en Belgique une partie des centres de décision d’une activité aussi stratégique que la production d’électricité.

    Les sources d’énergie renouvelables sont des « bien communs » qui doivent être accessibles à tous les citoyens qui le souhaitent, individuellement ou collectivement, et qui doivent pouvoir être contrôlées par eux.

    Notre mission

    Permettre aux citoyens de choisir et de gérer les modes de production et de consommation de leur énergie en se réunissant au sein de structures citoyennes participatives. Un projet citoyen de production d’énergie renouvelable doit répondre aux critères suivants :

    1. Ancrage régional: il vise la création de circuits courts de l’énergie. Le projet est contrôlé par les citoyens et leurs groupements. Le citoyen peut devenir producteur de l’énergie qu’il consomme.

    2. Finalité non spéculative : les investissements sont réalisés pour être exploités, non pour être revendus et la rémunération du capital est limitée. Son éthique est celle de l’économie sociale et solidaire.

    3. Gouvernance : le fonctionnement de la société d’exploitation du projet est démocratique, coopératif et transparent.

    4. Environnement : la société s’engage dans le respect de l’environnement tant au niveau global qu’au niveau local.

  • Vous avez placé des panneaux photovoltaïques sur le toit de votre maison : bravo, vous contribuez ainsi personnellement à la préservation de la planète.

    Même si vous ne consommez presque rien grâce à vos panneaux photovoltaïques, devenez client de COCITER.  En payant un abonnement fixe, vous soutenez notre démarche et vous nous  aidez concrètement à atteindre nos objectifs.

    Si vous avez des panneaux photovoltaïques et que vous désirez passer chez COCITER, soyez attentif à résilier votre contrat au bon moment.

    En effet, votre gestionnaire de réseau de distribution (ORES, RESA, etc.) établit votre relevé de compteur (consommation – production, sur le principe du « compteur qui tourne à l’envers ») lors de la régularisation annuelle. Le compteur est donc, à ce moment, remis à zéro.

    Il faut savoir que quand vous changez de fournisseur, le compteur est aussi remis à zéro, le solde du différentiel consommation-production n’est pas reporté vers le nouveau fournisseur. Vous avez donc avantage à changer de fournisseur quand votre compteur aura atteint le « point d’équilibre » entre consommation et production.

    Pour le moment, COCITER ne rachète pas les certificats verts de ses clients .

    Nous nous occupons du changement de fournisseur d’électricité sans risque de rupture d’électricité et sans frais !

    Merci pour votre soutien !

Politique de prix

  • COCITER ne publie pas encore de carte tarifaire mensuelle car cela demande de fixer les prix pour toute la durée du mois, et COCITER n’est pas encore en mesure de la faire pour le moment.

    Nous espérons publier notre carte tarifaire mensuelle avant la fin de l’année.

  • Oui la simulation comprend bien la location du compteur.

  • Effectivement, si vous deviez ne plus être coopérateur d’une coopérative associée dans COCITER, votre électricité vous coûterait 250 € de plus par an. Nous ne vous le recommandons pas… !

    COCITER et les coopératives associées souhaitent en effet que le client participe au « circuit court » de l’électricité, c’est-à-dire qu’il soit à la fois co-producteur et consommateur de son électricité. Il participera ainsi à la démarche citoyenne de réappropriation de l’énergie.

  • En ce qui concerne les quelques euros de différence avec votre fournisseur actuel, il convient d’être attentif à deux points :

    • Veiller aux éventuelles « Conditions additionnelles »  (Obligation de domiciliation ou Zoomit ,  Obligation de gérer ses factures en ligne , Tarif uniquement valable pour les clients gaz et électricité) incluses – ou pas – dans le résultat (en fonction du produit avec lequel vous faites la comparaison)
    • Veiller au paramètre « contribution énergie verte » : dans la simulation « Cociter » que vous avez reçue, ce sont les taux de restitution réels ou supposés des CV sur la période de fourniture envisagée, qui ont été appliqués (26,70 % en 2015 ; 30,4 % en 2016 ; 32,30 % en 2017). Le Gouvernement wallon a la possibilité de revoir ces taux. Les simulations des comparateurs sont souvent réalisées uniquement avec le taux de restitution de l’année au cours de laquelle la simulation a été réalisée … ce qui n’empêche que la facturation sera effectuée avec les taux de restitution réels.
  • Sur le choix d’un contrat à 1 an ou à 2 ans … tout dépend de l’évolution future de la part « Energie » du prix de l’électricité.

    Si vous vous attendez à ce que ce prix augmente bientôt, alors vous avez intérêt à prendre un contrat de 2 ans.

    Si vous vous attendez à ce que ce prix diminue dans les 12 mois qui viennent, alors vous avez intérêt à prendre un contrat d’1 an.

    Bien malin qui pourra dire comment le prix du marché évoluera dans les mois et années qui viennent…

  • COCITER n’est pas encore dans le comparateur de la CWAPe parce que COCITER ne publie pas encore de carte tarifaire mensuelle.

    Cependant, Les résultats de la simulation sont présentés sous une forme qui vous permet de comparer notre offre avec les résultats des sites habituels de simulation, comme celui de la CWaPE.

Déménagements

  • A l’ancienne adresse :

    • Complétez deux exemplaires du document de reprise des énergies : un exemplaire pour vous-même et l’autre pour le nouveau locataire ou le propriétaire. Les documents doivent être signés par les deux parties. Conservez précieusement ce document sur lequel vous aurez mentionné votre relevé des index de consommation, en cas de litige avec le repreneur.
    • Contactez votre fournisseur d’énergie et renvoyer lui une copie du document de reprise au plus tard 7 jours après le déménagement. Il est important de l’informer à temps car il doit  établir la facture de clôture.
    • Le fournisseur d’électricité mettra tout en place pour que votre contrat actuel se poursuive à la nouvelle adresse.

    A la nouvelle adresse :

    • Si vous êtes client de COCITER,
      votre contrat chez COCITER continue avec les mêmes conditions et vous recevez les factures d’acomptes à votre nouvelle adresse.
    • Si vous n’avez pas encore de fournisseur d’électricité (ou si vous souhaitez changer de fournisseur),
      vous êtes obligé de conclure un contrat avec un fournisseur d’énergie de votre choix.
  • Si votre habitation ou votre immeuble n’est pas encore raccordé au réseau d’électricité, vous devez vous adresser à votre gestionnaire de réseau (GRD) et lui demander un nouveau raccordement.

    • Contactez votre gestionnaire de réseau pour votre nouveau raccordement. Vous recevrez une offre de prix. Comment trouver le gestionnaire de réseau pour mon raccordement ?
    • Si vous acceptez l’offre (devis) du gestionnaire de réseau, celui-ci  s’assurera que vous avez réalisé toutes les démarches techniques (réalisation de travaux préparatoires) et administratives (attestation de conformité de votre installation électrique par un organisme agréé) avant de venir réaliser votre raccordement (vous devez le contacter pour convenir d’une date d’intervention), et  vous enverra votre code EAN. Le code EAN est composé de 18 chiffres et commence toujours par 5414.
    • Avec ce numéro EAN vous pouvez nous contacter par téléphone ou demander ‘en ligne’ votre simulation et votre proposition de contrat COCITER. Après la signature du contrat, COCITER se charge d’avertir le gestionnaire de réseau qui procède ensuite à l’activation de votre compteur.

     

  • Si vous êtes propriétaire et que votre locataire quitte le logement, vous êtes responsable de la reprise de la consommation tant qu’il n’y a pas de nouveau locataire.

    • Soit vous concluez un contrat avec un fournisseur d’énergie et vous remplissez et signez deux exemplaires du document de reprise des énergies. COCITER peut vous proposer un contrat spécial pour « maison vide ».
    • Soit vous laissez votre gestionnaire de réseau fermer le compteur. Cette solution a un coût, et le tarif d’une intervention sur votre raccordement peut varier selon le gestionnair
  • Non, vous poursuivrez votre propre contrat que vous aviez signé lorsque vous habitiez à votre ancienne adresse.

    Si vous n’aviez pas encore de contrat de fourniture, vous êtes libre de choisir le fournisseur que vous voulez, donc vous n’êtes pas obligé de prendre le même que l’ancien occupant.

    Quant à lui, il va continuer son contrat dans sa nouvelle habitation.

  • Non, vous ne devrez pas renouveler votre contrat en cas de déménagement.

    Il vous suffira de prendre contact avec votre fournisseur et lui communiquer les informations relatives à votre nouvelle adresse ainsi que la date de votre emménagement.

  • Si vous habitiez chez vos parents ou si votre consommation de gaz et/ou d’électricité était comprise dans votre ancien loyer, vous n’avez donc jamais signé de contrat en votre nom avec un fournisseur.

    C’est pourquoi vous devrez choisir un fournisseur, prendre contact avec lui et conclure un contrat pour votre nouvelle adresse.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com